samedi 30 novembre 2002

Novembre 2002, 9 sorties et 767 kilomètres

L'automne ne m'arrête pas, quatre sorties le dimanche, quatre le jeudi et un rallye cartographique. C'est aussi le mois des crevaisons!

· Zandvoorde         Dimanche 3 novembre, 64 km
 Le temps est très agréable et c'est la journée des crevaisons parmi les dix cyclos de la sortie dominicale: Philippe crève deux fois, je crève, ma chambre est hors service et je la pince soit trois changements! Francis, les Binchet et Pierre Lefebvre nous quittent lors de la dernière crevaison de Philippe. Nous terminons à six.

· Bakelandtroute    Jeudi 7 novembre, 132 km
 Voir le reportage : Bakelandtroute (la route des Brigands)

 · Nieuwkerke         dimanche 10 novembre, 77 km
 François-Xavier est notre capitaine, nous sommes sept au départ, la sortie est très sympa malgré la pluie et nous déplorons aucune crevaison.

· Randonnée cartographique          Lundi 11 novembre, 89km

 · Godeswaervelde    Jeudi 14 novembre, 100 km
 Seuls Jean-Pierre Vaugin, Pierre Lefebvre et moi sont au départ du club. La pluie a raison de Pierre qui nous quitte à Bailleul. Le vent très fort souffle en rafale et les derniers kilomètres avant la pause s'effectuent avec le vent de face, c'est très fatigant. Sinon, le temps est sec et agréable avec le soleil l'après-midi.

· Mont Saint-Aubert         Dimanche 17 nov., 82 km
 Seize au départ, Pierre Vilain est capitane, je le seconde. Très bonne, par temps sec et brumeux.

· Lesdain     Jeudi 21 novembre, 105 km
 Le temps n'encourage pas les foules! Je suis seul avec Edmond et nous allons à Lesdain, le pays des pépiniéristes au sud de Tournai. Le vent est de face à l'aller et il y a une légère pluie.

· Wervik      Dimanche 24 novembre, 68 km
 Encore une sortie "crevaisons" pour ce dernier dimanche de novembre lors duquel nous sortons à onze. Jules crève deux fois et nous quitte à Warneton avec José; Nous décidons d'abandonner Kemmel et partons sur Wervick par des belles petites routes; arrêt au Moulin, crevaison pneu arrière de Pierre Vilain qui récidive à Linselles avec la roue avant!

· Tabaksroute     Jeudi 28 novembre
 Je pars avec Edmond et Jean-Pierre Vaugin. Le parcours est toujours aussi attrayant, nous faisons la pause à Zonebeke. Peu après Wervik, nous bénéficions d'un magnifique vol d'un cygne sur la Lys, puis de vingt-hui cygnes batifolant ! Légère pluie.

lundi 11 novembre 2002

Randonnée Cartographique de l'Entente

Organisée par l'ENTENTE CYCLOTOURISTE DE WATTRELOS 
 Superbe randonnée qui emprunte de bien belles petites routes. Le temps est beau, il y a du soleil et le parcours qui passe par le Mont Saint-Aubert est très bien. Les questions sont pertinentes, l'accueil chaleureux, sur le parcours je rencontre les randonneurs du Nord-Touristes de Roubaix avec qui je termine la randonnée.
Deux parcours : 30 et 48 kilomètres, je choisis le 48 km....Mon compteur indique 49,35 km.

Le parcours du 48 km vers le Mont Saint-Aubert

jeudi 7 novembre 2002

Bakelandtroute (la route des Brigands), 132 kilomètre

 Nous ne sommes que quatre avec Edmond, Georges et Jean-Pierre Vaugin.. Nous rejoignons le circuit à l'ouest de Langemark. La sortie est très bien malgré la pluie au retour et une crevaison. La randonnée est un peu longue pour la saison, il fait nuit au retour !

Le circuit que nous avons rejoint à Langemark

 Le nom de la route (Bakelandtroute) se réfère au personnage légendaire de Bakelandt et de sa bande de brigands, qui sévissaient pendant l'occupation française. 
 Le trajet nous mène par une ancienne voie ferrée et le canal d'Ieperlee vers Merkem. Ensuite nous pédalons vers Klerken. Le chemin de retour nous conduit le long d'Houthulst, le Vrijbos (bois) et le quartier Madonna.   Sont dignes d'être vus le long de ce trajet: le château de Langemark, le bateau Isera, le moulin De Blauwe Molen, le moulin De Beukelaeremolen et le moulin Van Couillies. Le cimetière militaire Belge d'Houthulst et la Deutsche Soldatenfriedhof (cimetière militaire Allemand) à Langemark avec les maintes plaques commémoratives, témoins silencieux du prix dramatique en vie humaine que la "Grooten Oorlog" (Guerre 14-18) a exigé.